LE CARNET de Barcelone.comS'installer, Vivre, visiter Barcelone !
Abonnez vous gratuitement à la newsletter
lecarnetdemadrid
Culture

Exposition Ramón Casas au Musée du Modernisme

Rentrez dans l’univers de Ramon Casas, un canon de la peinture moderniste catalane. Issu d’une famille aisée de Barcelone, ce fin dessinateur a su naviguer les courants pour s’insérer à mi lieu entre le goût conservateur de la bourgeoisie de l’époque dont il connait les us, et l’avant garde qu’il a su apprécier pendant ses voyages à Paris. L’artiste iconique peint les transformations de la société contemporaine, du vélo à la voiture dans ses peintures, de l’anis del mono au champagne Cordoniu à travers des commissions de publicité. A l’occasion du 150e anniversaire de sa naissance, le musée du modernisme propose une retrospective joliment réalisée, qui offre une aperçue de Ramon Casas à ne pas manquer!

Alexis Sarfati

The Art of Brick: …et sur cette brique de lego je construirai mon Eglise arenas:

L’exposition culte arrive enfin à Barcelone! Décrite par CNN comme une des “must see exhibitions”, il serait en effet dommage de passer à côté. En 2004, Nathan Sawaya quitte sa position prisée d’avocat à New York pour se dédier entièrement à sa passion: la construction d’oeuvres faites exclusivement de pièces de lego. L’artiste prend ainsi le pari de transformer un objet somme toute banal en compositions travaillées et futuristes. Travail de plusieurs mois, chaque oeuvre présente une expérience différente, témoignage de la versatilité de l’artiste. L’exposition située dans les arenas de Barcelone est un réel crescendo. Commençant par ses oeuvres les plus connues, tel que l’homme jaune qui s’éventre ainsi que d’autres figures humaines qui proposent des perspectives d’analyse intéressantes, l’innovation continue par la suite. En effet, Sawaya s’exerce également à la reproduction d’oeuvres originales en lego, tels que le David, le Baiser, ou la Jeune fille à la perle, avec une fidélité stupéfiante. L’exposition se termine par une collaboration de Sawaya avec le photographe Dean West qui incorpore certaines sculptures en lego à l’intérieur de photographies, pour un résultat magnifique et novateur. L’exposition se prête à tout âge, et si les plus jeunes seront ravis de se promener autours de statues faites de leur jouet préféré, les adultes y trouveront également un intérêt artistique.

Alexis Sarfati 

 

Exposition Making Africa au CCCB

Le récit de l’Afrique reste une narration prédominée par la perception de l’Est, imposée au reste du monde comme la norme. Quelques 60 ans après la fin de la colonisation, le continent est toujours trop considéré comme le terrain de jeu sous développé du reste du monde. Partez à la redécouverte de l’Afrique à travers cette exposition visuellement stimulante qui proposera la version actuelle des faits.
Cette exposition présente les talents d’artistes africains qui utilisent leurs racines culturelles tout en allant de l’avant pour proposer des produits finis innovants et politiquement chargés. A travers court-métrages, photographies, mode et sculptures, découvrez un continent redéfini par ses propres habitants, dont la version des faits colle plus à la réalité que les fables que l’on a tendance à peu remettre en question.
Une exposition immanquable au CCCB! 

Alexis Sarfati

Galeria Maxó, une visite à l’atelier

Une envie de sortir des chemins battus du milieu artistique de Barcelona? Vous avez fait le tour de musées et cherchez quelque chose de nouveau? Vous serez agréablement surpris par la Galeria Maxó qui propose un entreprenariat jeune et dynamique. La création contemporaine prend son envol dans cette galerie à l’esprit ‘tallers’ ou atelier. La recherche est intéressante, et le travail sur les matériaux et le recyclage innovant. Il vous sera également possible d’acquérir certaines pièces si le choix vous en dit. Une des spécialités de la galerie est l’assemblage, qui consiste à accoupler des objets réutilisés du quotidien.
Le résultat mérite le détours! 

Alexis Sarfati 

Xavier Gosé au Musée National d’Art Xavier Catalan

Coïncidant avec le centenaire de sa mort, le musée National et le musée d’Art Jaume Morera organisent une exposition anthologique de Xavier Gosé, un des artistes catalans les plus internationaux au début du XXème Siècle.

L’ouvre de Gosé se trouve à mi-chemin entre le modernisme et l’Art déco et s’Inspire de la vie mondaine des cafés-concert, les midinettes, les prostituées, les promeneurs sur les boulevards et les courses de chevaux sans oublier Montmartre. Son style raffiné et élégant sínspira à la perfection de la mode et des silhouettes de la société française.

Cette rétrospective fait partie des expositions de ce musée qui défend les artistes catalans de grande qualité tels que Josep Tapiro ou Carles Casagemas.

3PGalery, une visite de galerie d'art en ligne

Assis dans votre canapé, ne vous privez pas de cette visite de galerie on line qui vous donnera, entre-autres, un aperçu du travail de photographe de Philipp Pawelka si vous ne le connaissez pas encore.
Véritable esthète, à la recherche permanente de l’authenticité des lieux, il en restitue une poésie en même temps qu’une grande vérité qui paradoxalement donne un effet presque irréel à ses photos comme s’il s’agissaient d’une peinture ou d’une aquarelle.
A ses côtés, Karine Heckmann l’accompagne dans ses voyages du bout du monde, toujours en quête de terres vierges où elle tente à chaque fois de mettre en place des missions qui visent à aider les populations locales, comme au Tibet notamment, sans quoi ces voyages ne trouveraient pas toujours leur sens.
A travers leur galerie « on line » Karine et Philipp « exposent » de nombreux autres artistes et certains d’entre eux ouvrent leur atelier pour des visites privées avec Karine.
http://www.3pgallery.com

EXPOSITION: Dessiner Versailles

La Caixa présente une sélection d’une centaine de dessins du Peintre français Charles Le Brun, premier peintre du Roi Louis XIV durant trente années. A l’occasion de cette exposition, vous découvrirez également 30 cartons réalisés comme dessins préparatoires pour la Galerie des Glaces du Château de Versailles, sans doute sa plus grande œuvre, et de l´Escalier des ambassadeurs, malheureusement disparu.
Nombreux sont les cartons de dimensions exceptionnelles qui sont exposés pour la première fois depuis le XVIIème siècle. Les œuvres ont été soumises à une complète restauration réalisée pour cette exposition à la Caixa Forum.
La richesse didactique de l’exposition vous permettra d’approfondir la méthode de travail de Le Brun et de connaître la décoration de l’Escalier des ambassadeurs de Versailles, détruit en 1752, ainsi que les différentes techniques de peinture murale et le processus de restauration de quelques un de ces cartons.

 

Le World Press photo s’arrête à Barcelone

C'est une exposition exceptionnelle de photos journalistiques professionnelles.
Sous le thème « voir pour entendre », le World Press Photo 2015 présente les photos qui ont reçues le prestigieux prix de photojournalisme. Cette année, l’exposition réunit 134 images et 7 travaux multimédia, gagnants du concours international.
Percutant par les thèmes abordés, dérangeant parfois par la crudité des photos, cette exposition est un vrai coup de poing. Véritable résumé de l’actualité de l’année passée, nous revoyons défiler en accéléré et en condensé les grands sujets de préoccupation de nos sociétés et paradoxalement, cela nous permet aussi d’avoir un certain recul pour une meilleure perception des bruits du monde.

 

EXPOSITION: L´Homme, son futur et la Science

Appel à tous les humanistes!
L’exposition Humans+ du CCCB offre une réflexion intéressante sur le futur de l’humanité. C’est la nature de l’homme d’utiliser la technologie afin de chercher à améliorer son quotidien. Partant des premières prothèses, jusqu’au débat de l’intervention sur le patrimoine génétique humain, Humans+ offre une rétrospective concise des innovations technologiques visant à accroitre les capacités de l’homme.
De manière interactive, à travers des questions ouvertes, ou des expériences scientifiques à essayer sur place, l’exposition vous fera réagir sur des questions de société. Jusqu’à quel point pouvons-nous pousser la robotique? Peut-on rencontrer son âme sœur en utilisant des tests ADN de compatibilité? Tels sont les débats qu’ouvre l’exposition du CCCB, qui ne manquera pas de bouleverser.

Alexis Sarfati 

EXPOSITION exceptionnelle à la Fondation Tàpies. Avec Véronique Michel

La fondation Tàpies célèbre ses 25 ans d’existence. L’occasion pour Véronique Michel de montrer une partie de la collection personnelle de l’artiste - Paul Klee, Joan Miró, Max Ernst, Picasso, Kandinsky, Marcel Duchamp, Pollock… et beaucoup d’autres – tous ces grands créateurs ayant eu un rôle important à jouer dans l’œuvre du peintre.

 

EXPOSITION : ANIMALES Y FARAONES. Le règne animal

Les anciennes civilisations ne percevaient pas l’environnement comme nous. Contrairement à nous, elles vivaient proches de la nature. L’évolution avançant, l’homme bouleverse l’écosystème pour le plier à sa volonté. Il en paie aujourd’hui les conséquences. 
Mais dans l’Egypte ancienne, objet de la nouvelle exposition de la CaixaForum, les hommes habitent à proximité du Nil, riche en faune. Ils l’observent et l’analysent tout à loisir et se rendent compte que les animaux se comportent parfois comme des êtres humains. Tout naturellement, les artistes les anthropomorphisent allant jusqu’à représenter les dieux sous les traits d’un animal pour aider les fidèles à mieux saisir leur fonction et leur nature.  Ainsi, la mangouste, prédatrice du serpent, est associée à Rê, dieu du soleil, dans sa lutte contre Apopis, le serpent cosmique, perturbateur du cycle solaire et par conséquent de la création. Les égyptiens ne vouent pas un culte aux animaux, loin de là. Ils consomment leur viande, utilisent leurs os pour fabriquer des ustensiles et leur peau pour faire des vêtements. Certains organes entrent dans la composition de substances médicinales. Les chats et les chiens tiennent compagnie aux hommes. Les bœufs aident à labourer les champs. Les chevaux servent de moyen de transport. A tort, les historiens ont longtemps qualifiés les Egyptiens de Zoolâtres. La réalité, comme on peut le constater, est autre. L’iconographie animale est partout présente dans le quotidien tout simplement parce que les animaux font partie intégrante de la vie des égyptiens. On les retrouve donc tout naturellement reproduits sur la vaisselle, les peintures murales, les bijoux, les accessoires de maquillage et même dans l’écriture hiéroglyphique où l’animal indique le sens de la lecture. Si les égyptiens associent les animaux à leurs dieux, ils ne manquent pas pour autant d’humour à leur égard. Parmi les objets prêtés par le musée du Louvre pour cette exposition, se trouve un magnifique papyrus sur lequel est dessiné une satire de la société et ce, bien avant Esope ou La Fontaine. Les égyptiens d’alors n’hésitent pas à représenter un âne harpiste, un chat gardien d’oie ou un singe gladiateur. A cette époque, l’humour voisine avec le surnaturel. Car les animaux sont aussi dotés de pouvoirs magiques. Ils  protègent les vivants mais aussi les morts dans leur voyage vers l’au-delà. Les amulettes zoomorphes, surtout celles représentant des animaux féroces, sont de puissants protecteurs. Elles conjurent les forces du mal. L’exposition en réunit quelques-unes. Mais les pièces les plus impressionnantes sont les statues grandioses de  la dernière salle. La plus marquante d’entre-elles est la série de singes sculptés dans le granit rose qui saluent le soleil levant, concrètement visible grâce à un habile montage des cloisons qui délimitent les sections thématiques de ce passionnant parcours dans l’Egypte des pharaons.

Exposition : L’Art et la répétition

Charlax, jeune artiste français vivant à Barcelone ayant monté son atelier de sérigraphie et un espace d'art à Toulouse, exposera ses dernières créations à la galerie Punto Aparte.
Son travail vise à refléter la "dérive" par un processus répétitif, provoquant ainsi des accidents et la spontanéité du geste. Il s’agit d’une exploration du bienfait des imprévus dans le contexte compliqué de la vie.
Le résultat a pour but d'immerger le regard, le corps et l'esprit dans un espace ou une superficie saturée et ainsi isoler le regard de son contexte.
Un petit atelier sera monté afin d'expliquer le processus du travail de sérigraphie

 

EXPOSITION : Alvar Aalto, designer et architecte organique

La Finlande s’invite à Barcelone. L’architecte et designer Alvar Aalto construira tout au long de sa carrière internationale des créations à partir d’un regard ondulant et dynamique.
Ses formes tournent, s’harmonisent et créent des espaces de vie et des objets doucement conçus pour une vie paisible.
Véronique Michel nous convie à une visite commentée de l’univers créatif de cet artiste du quotidien.

 

Encore plus d’adresses dans la catégorie Expos
[Toutes nos adresses]

Choisir votre édition

Madrid, Barcelone, Berlin